Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Kabylie hier et maintenant
  • Kabylie hier et maintenant
  • : Ce site retrace mon parcours d’instituteur en Kabylie lorsque j’étais jeune coopérant aux Ouadhias durant les années 1970-1973. Il donnera l’occasion au lecteur de s’approprier l’image d’une Kabylie fière, pudique, inaltérée et envoûtante telle qu’elle existait à cette époque et qui m’a bien sûr fasciné. Il permettra aussi à ceux qui le souhaiteront de me contacter.
  • Contact

Mes autres blogs :


Le temps passe, le décor change, les liens demeurent.

Vous pouvez également me retrouver sur mes deux autres blogs :

 
kabyliedemes22printemps.over-blog.com/

et

 
bretagnekabylieacoeurouvert.over-blog.com/



Pour me contacter :

13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 10:42

A Taourirt-Moussa :

Cette petite école primaire de Taourirt-Moussa, village natal du célèbre chanteur martyr Matoub Lounès, porte le nom de son cousin Mebarek Matoub.

S5002902-F.JPG


Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 10:40

A At-Yenni (Beni-Yenni) :

L'ex-collège de garçons fondé par les Jésuites en 1873 a été repris par les Pères Blancs en 1883. C'est dans ce collège que les meilleurs éléments des écoles primaires privées des Ouadhias et de Taguemount étaient envoyés pour faire leur entrée en 6ème. De ce collège sont sortis des jeunes au niveau social actuel enviable.

Aujourd'hui, il conserve son statut de collège et s'agrandit encore. J'en suis ravi.




Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 10:36

A Taguemount-Azouz :

L'ex-école des Pères datant de 1873 comme celle des Ouadhias a été nationalisée autour de 1976. Mon ami Gérard y a été l'un des derniers enseignants.

Aujourd'hui, elle est devenue collège et s'agrandit encore par de nouvelles constructions. Sa vocation première a donc été respectée.




Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 10:32

A Tizi-Hibel :

L'ex-école des Soeurs, fondée en 1895 (d'après Antony Philippe : "Missions des Pères Blancs"), a été transformée en centre d'apprentissage pour adultes, annexe du CFPA d'Aït Mahmoud.

Les bâtiments sont bien conservés et entretenus.

S5003017-F.JPG

S5003019-F.JPG

S5003025-F.JPG

S5003026-F.JPG
Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 10:28

Le lycée Epoux Seghouane :

Ex-annexe du collège de Dra-el-Mizan, il est devenu lycée à part entière et compte aujourd'hui environ 985 élèves répartis en 8 classes de 1ère année, 6 de 2ème année et 13 en Terminale (à cause de la cohabitation des anciens et nouveaux programmes).

Mes ex-élèves Nacer et Merzouk y sont respectivement coordinateur et surveillant.

Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 10:23

L'école primaire d'Isly Moussi :

Située au coeur des villages, cette école communale de l'époque Boumédiène a vu le jour vers 1968-1969, ce qui eut comme conséquence la fermeture progressive de celle des Pères Blancs qui voulaient éviter la concurrence.

Aujourd'hui elle compte environ 360 élèves répartis en 14-15 classes. Mon ex-élève Hacène y travaille comme enseignant.


S5002753-F.JPG

S5003255-F.JPG

Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 11:34
A OUADHIAS :

- L'ex-école des Soeurs :


Fondée en 1878 et dirigée par les Soeurs Blanches puis les Soeurs Franciscaines, cette école ménagère de filles fut fermée un peu plus tard que celle des Pères Blancs.

Aujourd'hui, elle est occupée par des familles et se dégrade elle aussi à la vitesse V.

Les politiques locaux auraient pu imaginer à ces deux lieux de culture un autre destin, une vocation de collège par exemple dont auraient bénéficié les enfants des villages condamnés à faire le trajet jusqu'à Ouadhias-ville.

S5002740-F.JPG



Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 19:27
A OUADHIAS :

- L'ex-école des Pères Blancs :

Bâtie en 1873, cette école de garçons dont je fus le dernier directeur administratif fut fermée en 1973. A partir de 1976, elle devint pour un temps un centre artisanal. Un centre de soins fut construit en lieu et place de la petite cour.

Depuis de nombreuses années, les bâtiments en long et transverse servent d'habitation à des familles.

L'état extérieur se dégrade rapidement par manque d'entretien, ce qui fait peine à voir.

S5002723-F.JPG

S5002728-F.JPG

S5002729-F.JPG

Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 10:41

comme fidèle paroissien :

Bien que de religion chrétienne, je n'ai pas hésité à aller prier dans les lieux saints de Sidi Ahmed et Bou-Hamida assidument fréquentés par les Ouadhiassiens.

S5003507-Fa.JPG





Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 10:38

comme proviseur de lycée :

Il s'agit bien sûr d'une simulation. L'oeil amusé de Nacer, coordinateur dans ce lycée, ne peut tromper son monde. Je tire mon chapeau (plutôt ma casquette) à mon ex-élève pour son travail sérieux et difficile.


S5003583-Fa.JPG



Repost 0
Published by Le Breton des Ouadhias - dans Retour en Kabylie en Mai 2007
commenter cet article